retraite anticipée indépendance financière

juin 7

2 comments

Entrevue avec un blogueur : Retraite 101

By Mélanie B.

juin 7, 2021

Vie de maman indépendante

Aujourd'hui, nous allons parler d'indépendance financière et de retraite anticipée. Et qui de mieux que Retraite 101 pour aborder le sujet avec nous! En quelques années seulement, ce blogueur en finances personnelles a réussi à se faire un nom au Québec, grâce à son blogue et son parcours fulgurant vers l'indépendance financière. Il a accepté de répondre à toutes nos questions lors d'une entrevue. 

Qui est Retraite 101?

C'est un jeune papa blogueur de 35 ans qui vient récemment de prendre sa retraite anticipée. Pour lui, fini la routine du 9@5, il va désormais se consacrer à ce qu'il a de plus précieux, ses enfants. Comme il le précise dans son blogue Retraite 101, il y a plusieurs niveaux d'indépendance financière. Pour sa part, il a atteint celui de Coast FIRE et prévoit d'atteindre FIRE (Financial Independance Retire Early) d'ici quelques années. Sans plus attendre, découvrons ensemble son parcours et son processus pour devenir indépendant financièrement.

Tout d'abord, pouvez-vous nous dire pourquoi avoir décidé de raconter votre histoire à travers ce blogue?

J'ai démarré mon blogue à l'automne 2017, il y a plus de 3 ans. La raison première était d'inspirer et motiver d'autres personnes. En fait, je ne me considère par comme un expert en finances ou en placement. Je me considère comme une personne ordinaire. J'ai quand même quelques expériences dans le domaine par mon expérience de travail et mes études mais je suis une personne ordinaire. Je voulais donc montrer que c'est possible pour une personne comme moi d'atteindre l'indépendance financière. C'était vraiment ça l'objectif de démarrer mon propre blogue.

J'ai découvert l'indépendance financière et le mouvement FIRE au début de l'année 2017. C'est dans les mois suivants que j'ai apporté beaucoup de changements et que j'ai eu des résultats. C'est à partir de ce moment-là que j'ai décidé de partir mon blogue, environ 6-8 mois après. 

Quel a été ce moment déclencheur et pourquoi avoir pris la décision de vous retraiter plus tôt de votre emploi 9@5?

C'est un long processus qui s'est fait. J'ai terminé mes études à 24 ans et quand j'ai commencé à travailler, j'étais une personne qui dépensait beaucoup. Le statut social, l'apparence, c'était quelque chose d'important pour moi, ou du moins que je croyais qui l'était. C'est un processus qui s'est fait petit à petit. Quand j'ai rencontré ma femme, côté consommation, elle était l'inverse de ce que j'étais. Et naturellement, je l'ai suivi, j'ai diminué mes dépenses inutiles, c'est donc une des étapes du processus.

L'élément principal déclencheur a été la naissance de notre premier enfant. C'est à partir de là que j'ai commencé à avoir des objectifs financiers. L'année de sa naissance, c'est l'année où on a découvert le mouvement FIRE, en 2017. Je me disais qu'après sa naissance, j'allais rester avec lui quelques semaines, puis ensuite, je me lèverais tôt le matin (avant lui), je me rendrais au travail pendant 8h de temps, en plus de 2h de transport par jour, je reviendrais le soir vers 18h30, je serais pressé par le temps pour le bain, le souper et ensuite je le coucherais. Est-ce vraiment ça que je veux? Pour mon enfant, pour ma famille? Le gros moment déclencheur, c'est là.

temps épargne retraite

Entre le moment où vous entamez le processus et vous vous retraitez, combien de temps s'est-il écoulé?

J'aime toujours partir du moment où je travaillais, même si je vivais d'une paie à l'autre et que j'étais surconsommateur, j'épargnais dans mon REER (Régime enregistré d'épargne-retraite). Au total, j'aurais été sur le marché du travail pendant 11 ans. Les premières années, il y avait beaucoup de dépenses et peu d'épargne. Mais depuis 9 ans, depuis le moment où j'ai rencontré ma femme, la situation s'est petit à petit améliorée. Donc entre le moment où on a découvert le mouvement FIRE et ma retraite, il s'est écoulé 4 ans.

Je tiens à mentionner que je ne partais pas de zéro. Je ne souhaite pas laisser l'impression que c'est facile en 4 ans de changer complètement. A ce moment-là, vous pourrez voir les chiffres de mon bilan actif net que je publie sur mon blogue, je devais être au tiers. Si ma mémoire est bonne, je devais être entre 200 000 et 250 000 $ d'actifs nets.

Concrètement, quel a été votre plan d'action (les différentes étapes) pour y parvenir?

Je me fais souvent poser cette question-la. Et on dirait que les gens s'attendent à ce que je leur dise que j'ai fait un gros coup d'argent sur une action ou de la cryptomonnaie, etc. En fait, je n'ai rien fait de spécial. Je documente les lignes d'un plan d'action sur mon blogue mais quand on y pense, ce sont des étapes de base. En fait, j'ai remboursé quelques dettes que j'avais. Ça a été la première étape. Ensuite, je dirais que j'ai augmenté mon taux d'épargne. De la façon dont j'ai fait ça, c'est encore une fois très simple. J'ai réduit, dans certains cas éliminé, des dépenses inutiles. Par inutiles, je veux dire des choses qui n'apportaient pas du bonheur à moi ou ma famille.

En fait, les 3 postes de dépense les plus importants à optimiser sont ceux les plus élevés des ménages : habitation, transport et nourriture. A mon avis, cela ne sert à rien d'économiser sur des petites choses comme un café au Tim Hortons le matin si les 3 postes de dépense ne sont pas encore optimisés. Il faut vraiment commencer par là. Et c'est ce que nous avons fait. Au niveau de l'habitation, nous avons changé de maison, pour une beaucoup plus simple et modeste. Au niveau du transport, on a une voiture pour la famille et je prenais le transport en commun pour aller au travail. Enfin au niveau de la nourriture, j'ai de la chance d'avoir une femme qui cuisine très bien, donc on sauve beaucoup d'argent.

Quand vient le temps d'investir, encore une fois, j'ai fait ça super simple : investir dans les régimes enregistrés en premier. Je n'ai jamais essayé de synchroniser le marché (market timing). Donc j'ai toujours investi des petites sommes, ce qu'on appelle en anglais DCA (dollar cost averaging). Peu importe (beau temps, mauvais temps), toujours investir la même somme. Encore une fois, je ne suis pas un expert et le temps c'est quelque chose de très important pour moi. Faire des recherches sur des entreprises individuelles, lire leur rapport financier, etc., ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse. J'ai donc choisi d'investir dans un simple FNB (Fonds négociés en bourse). Rien de plus compliqué. Peut-être pas très optimal mais le temps est plus important pour moi. Je considère que n'importe qui peut investir à la bourse, c'est très facile, on n'a pas besoin de connaître tous les détails de la finance et de la bourse, un simple FNB indiciel fait le travail. D'ailleurs ça a très bien travaillé pour moi, si je regarde les dernières années lorsque j'ai commencé et où je suis rendu maintenant.

dettes crédit

Expliquez-nous la différence entre le mouvement FIRE et Coast FIRE.

Quand un sujet devient plus courant, il arrive souvent que des variations naissent. Le mouvement FIRE est le plus connu et le plus important. En fait, c'est d'avoir assez d'argent investi à la bourse (ou autre) pour couvrir ses dépenses pour le reste de ses jours. Ce sont les revenus passifs (revenus de placement) qui vont couvrir 100% vos dépenses. Vous pouvez continuer de travailler si vous voulez mais vous avez la liberté de choix.

Ensuite, il y a plusieurs variations du mouvement FIRE qui ont été lancés dans les dernières années. Entre autres, Lean FIRE, Fat FIRE, Barista FIRE et Coast FIRsont les 4 autres plus connus. Le Coast FIRE met beaucoup plus l'accent sur la liberté financière que sur la retraite anticipée. En fait, c'est d'avoir accumulé assez d'argent investi en bourse (ou autre) pour couvrir également 100% des dépenses, mais au lieu d'être à partir d'aujourd'hui, c'est à partir d'une date fixe (ou d'un âge fixe).

Prenons mon exemple, aujourd'hui j'ai atteint Coast FIRE et je vais être FIRE complet vers 45 ans. Pour les 10 prochaines années, la seule chose que je dois faire est de générer assez de revenus pour couvrir mes dépenses, et rien d'autre. Je n'ai pas besoin d'épargner ou d'investir. Dans notre cas, nos dépenses annuelles sont vraiment faibles. Vous aurez peut-être besoin de travailler à temps partiel ou contractuel quelques mois par année, mais juste assez pour être capable de couvrir vos dépenses. Donc, on « Coast vers le FIRE ». Pour mon cas, présentement, j'ai assez d'argent et je n'ai plus besoin d'épargner pour le reste de mes jours. J'attends, je Coast pour que l'intérêt composé travaille afin d'atteindre le FIRE traditionnel. Cela me permet d'avoir la liberté dès maintenant.

J'avais calculé que je pouvais atteindre le FIRE dans 4 ou 5 ans. En devenant Coast FIRE, ça a repoussé de 10 ans. Plusieurs personnes m'ont demandé : « c'était juste 4 ans de plus, pourquoi ne pas avoir continuer? » La raison est simple, je souhaite passer du temps avec mes enfants maintenant. Ils sont encore très jeunes, ne vont pas à l'école. Cela ne me sert à rien de continuer à travailler à temps plein 3-4 ans pour atteindre le FIRE traditionnel car lorsque j'arrêterai de travailler complètement, mes enfants seront à l'école. Donc pour moi, c'était échanger de l'argent (ou un FIRE plus tôt) contre du temps avec mes enfants. Quand mes 2 enfants seront à l'école dans 4 ans, soit nous continuerons le Coast FIRE, soit je pourrai trouver un contrat (ou autre) ce qui pourra accélérer l'atteinte du FIRE traditionnel.

Selon vous, quelle est la toute première chose à faire pour commencer le processus vers une indépendance financière?

Avant de rembourser les dettes comme je vous ai mentionné précédemment, le plus important c'est de connaître sa situation financière. Je connais tellement de personnes ou lu sur Internet, (Pierre-Yves McSween a publié un article du Journal de Montréal samedi dernier sur les réseaux sociaux, qui parlait du montant idéal à épargner et à quel âge? C'était l'équivalent d'une fois le salaire à 30 ans, 3 fois le salaire à 40 ans, etc...) et tellement de gens ont commenté qu'« ils ne voulaient même pas savoir combien ils avaient ».

Selon moi, la première étape, c'est de savoir où vous en êtes maintenant. Quels sont vos actifs, vos passifs? Où votre argent s'en va? C'est certain que si vous n'avez pas de budget, pensez peut-être au moins à classer toutes vos dépenses. Et à partir de ce moment-là, vous pourrez vous questionner. Une fois que c'est fait, vous pourrez faire ce que je disais auparavant, rembourser les dettes, épargner, investir, etc.

retraite anticipée

Habituellement, les experts nous recommandent d'épargner 10 à 20% de notre salaire brut chaque mois. Pour devenir indépendant financièrement, quel pourcentage de son salaire faudrait-il mettre de côté? Et à partir de quel montant, peut-on considérer être indépendant financièrement?

C'est une autre question qui revient le plus souvent. On entend souvent la règle du 70% de nos revenus à la retraite pour garder notre style de vie. Mais 70% pour quelqu'un qui dépense énormément, ce n'est pas assez. Pour d'autres personnes qui sont moins dépensiers ou consomment peu, 70% va être beaucoup trop. Cette règle-là est une règle générale est n'a aucun sens. Donc, en fait c'est tout simplement du moment que vos revenus génèrent assez de rendement pour couvrir vos dépenses.

Pour le calculer, il y a plusieurs façons. Et la façon la plus simple est d'utiliser une autre règle du pouce qui s'appelle la règle des 4%. On part de ses dépenses annuelles prévues, on multiplie ce montant par 25, cela donne le montant que l'on doit avoir investi en bourse pour couvrir ses dépenses pour le reste ses jours. 

Je sais que le sujet de l'indépendance financière est un sujet très controversé. Beaucoup pensent encore que c'est impossible d'y arriver ou méprisent par conviction le mouvement FIRE. En tant que blogueur, vous est-il arrivé de recevoir des retours négatifs suite à vos articles?

Malheureusement oui, très souvent. Ça peut revenir régulièrement, comme chaque semaine. C'est d'ailleurs la raison numéro 1 pour laquelle j'ai décidé de blogguer de façon anonyme. Au début de mon blogue, j'ai longtemps hésité : soit A, je me dévoile et je donne moins d'informations personnelles ou B, je blogue de façon anonyme mais je donne la « recette » puis tous mes chiffres. J'ai finalement opté pour la deuxième option. Ça a été une bonne décision de ma part, ce qui me permet de me cacher sous mon avatar dans le but de protéger ma vie privée ou celle de mes enfants.

Cela dit, concernant les messages haineux, il n'y a rien que je puisse faire. Mais je suis toujours ouvert à la discussion et au débat. En fait, j'aime recevoir des commentaires ou des questions avec des points de vue différents du mien, et j'aime ça en débattre, pour autant que cela reste une discussion respectueuse. Cela me permet de réfléchir ou de m'éduquer, d'améliorer mes connaissances sur X,Y ou Z.

Y a-t-il eu des moments où vous trouviez le « défi » trop dur à relever et aviez envie de ralentir le processus? Et Pourquoi?

Pour nous, je dirais que ça n'a pas été difficile. Cependant, je souhaite préciser quelque chose. Je sais que pour certaines personnes ça peut l'être. Et je ne veux pas laisser paraître que c'est facile ou que n'importe qui peut réussir dans ce parcours-là. Pourquoi pour nous cela n'a pas été difficile? C'est parce que dans notre cas, on ne se prive de rien. C'est drôle car plusieurs personnes pensent qu'on se prive de plein de choses simplement parce qu'on ne se surconsomme pas.

D'ailleurs, pour certains personnes qui sont dans le processus, souvent, ils ne veulent par ralentir mais accélérer. Je vois ça souvent d'autres blogueurs. Pour ceux qui doivent se priver, couper dans les choses qui les rendent heureux, je trouve cela difficile. En réalité, je ne suis pas pour ça, de couper dans le budget pour trouver une marge de manœuvre supplémentaire pour épargner et investir. Le parcours vers l'indépendance financière ne doit pas être difficile émotionnellement. Il ne faut pas se priver des choses qui nous donnent du bonheur. Je parlais plus tôt de l'exemple du café, si le café matinal vous rend heureux, moi je continuerais de le prendre. Il ne faut pas tout couper pour pouvoir épargner et atteindre l'indépendance financière plus vite. Il faut que ce soit un parcours dans lequel on est à l'aise, heureux de faire ça.

femme argent indépendance

Que répondez-vous aux femmes qui pensent qu'il faut avoir étudié ou travaillé en finance pour réussir à devenir libres financièrement?

Je dirais que c'est vraiment à la portée de tous. C'est vraiment plus simple qu'on ne le pense. Au lieu de sous-traiter sa comptabilité ou ses finances personnelles, je recommande vraiment aux gens de lire des livres ou des blogues sur le sujet. Aussi, cela semble un peu pessimiste mais ne pas faire confiance à n'importe qui et faire attention. Il faut se faire confiance en priorité. Je le répète souvent, mais c'est vraiment plus simple qu'on ne le pense de gérer ses finances personnelles ou ses placements. Et ça l'est encore plus à mon avis, depuis quelques années avec les courtiers en ligne sans frais de transaction, les FNB d'allocation d'actifs (investir juste dans un seul FNB, on choisit le profil de risque – ce que je fais).

Sinon, je recommanderais de trouver des façons créatives de diminuer ses dépenses sans se priver. Par exemple, c'est quelque chose qui revient souvent sur mon blogue : tous les articles pour enfants, c'est incroyable à quel point cela coûte cher. Il y a tellement de choses que l'on peut trouver usagées, presque neuves pour une fraction du prix. Je parlais dans une autre entrevue qui est sortie la semaine passée, des vélos. C'est le printemps, on a acheté un vélo pour notre fils à 20 $, il est presque neuf. En magasin, ils le vendent 150 $. C'est tellement simple de cette façon-là. Encore une fois pour la famille et les enfants, de s'assurer de connaître tous les programmes subventionnés offerts par le gouvernement ou par les villes qui existent. Entre autres, le REEE mais aussi les subventions pour les loisirs ou les activités sportives.

Finalement, la dernière chose que je peux mentionner qui est le plus important c'est le FI du mouvement FIRE : l'indépendance financière est beaucoup plus importante que la retraite anticipée. C'est vraiment sur ça que je mets l'emphase. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on a décidé de devenir Coast FIRE quelques années plutôt que de continuer encore 3-4 ans pour devenir FIRE traditionnel.

Quels livres pourriez-vous recommander pour une personne qui part de zéro et souhaite commencer à s'éduquer sur les finances personnelles?

C'est difficile car il y en a beaucoup! Mais personnellement je préfère les livres philosophiques aux livres pratiques. Je considère qu'investir en bourse c'est tellement simple.

- Les millionnaires ne sont pas ceux que vous croyez de Nicolas Bérubé

- La retraite à 40 ans de Jean-Sébastien Pilotte

- Liberté 45 de Pierre-Yves McSween

- Le barbier riche de David Chilton

Je remercie Retraite 101 pour ses explications et ses exemples très pertinents sur l'indépendance financière. Je vous invite grandement à aller découvrir son histoire et son processus vers la liberté financière sur son blogue.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l'indépendance financière et quels sont les différents moyens pour l'atteindre, cet article va répondre à vos questions.

A vous de communiquer!

Avez-vous des questions sur l'entrevue d'aujourd'hui? Je vous invite à m'écrire vos commentaires! 🙂

Comments are closed.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}